Semis de vraies graines de pomme de terre (TPS)

Saviez-vous que l’on pouvait semer des graines de pomme de terre également appelées TPS (true potato seed) ? Je ne vous parle pas des tubercules que l’on plante traditionnellement, mais bien de vraies graines contenues dans un vrai fruit. Ces graines proviennent donc des fruits que produisent les pieds de pomme de terre après la floraison. Les variétés récentes ne fleurissent pas toujours et quand elles le peuvent, elles ne produisent pas forcément de fruits et donc de graines … dommage. La nouveauté a aussi son lot de contraintes. Outre le côté amusant de tenter de nouvelles expériences, une fois de plus, la culture des TPS ouvre un champ hallucinant en ce qui concerne la notion de variété. Cette technique est d’ailleurs utilisée par ceux qui créent de nouvelles variétés de pomme de terre (voir le lien).

En effet, on pourrait penser aisément que la récolte de ces petites graines nous permettrait de reproduire à l’identique, ou presque, telle ou telle variété adorée, comme on peut le faire pour la tomate. Il n’en est rien. Je passe ici le côté génétique de la chose qui est bien trop compliqué à comprendre et à expliquer. Mais sachez juste que, des graines provenant d’un même fruit pourront donner des tubercules avec des caractéristiques, des phénotypes différents comme la couleur de la peau, la couleur de la chair, la forme, la résistance au mildiou etc … Ce n’est pas la quatrième dimension mais presque. Si on réalise en plus des hybridations entre variétés différentes, on s’assoie bien gentiment, on s’ouvre une bonne bouteille et on prend le temps de cogiter à tout cela avec un copain, c’est toujours plus sympathique.

Les semis doivent être réalisés assez tôt dans la saison, c’est à dire entre février et mars car la phase de croissance végétative avant la plantation, est assez longue. J’ai semé des graines de la variété Sarpo mira (merci Bernard !!!) qui est particulièrement résistante au mildiou, et voici l’état de mes plantules le 18 février.

IMG_6712bis

Le 4 mars, les plantules étaient bien développées.

IMG_6732bisJ’en ai donc profité pour les repiquer dans des pots individuels, en laissant dépasser les feuilles terminales, photosynthèse oblige.

IMG_6735bis

Je pense que les plants ne pourront être plantés au jardin qu’à partir du mois de mai. Un nouvel article  me permettra de vous expliquer cela le moment venu … Mais avant que le moment propice arrive, voici deux photos de mes plants de Sarpo mira, le 22/03/2013. Depuis que je les ai repiqué, deux plants sur cinq se sont mis à avoir des tâches brunes sur les feuilles et ne sachant quoi en penser, j’ai décider de les supprimer … sélection oblige.

IMG_6847bis

IMG_6848bis

 

Publicités
Cet article, publié dans Les petits bobos du potager, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

21 commentaires pour Semis de vraies graines de pomme de terre (TPS)

  1. Fab dit :

    A suivre, je suis vraiment intéressé par cette méthode, une nouveauté que je connais mais pas encore expérimentée …

  2. Gilles dit :

    J’ai également hâte de savoir ce que cela va donner…

  3. Georges dit :

    Ce que çà va donner ? p’tet des pommes de terre ?

  4. Dupdup dit :

    Un article qui précise un peu l’origine de tes graines, Jérôme :
    http://www.leblogadupdup.org/2010/03/12/semis-de-pommes-de-terre-en-experimentation/
    J’espère que tu auras plus de rigueur et de constance que moi pour continuer l’expérimentation.

    • Jérôme dit :

      Bernard, tu as bien fait de mettre en lien ton article que j’ai honteusement oublié de citer, d’autant plus qui est la base de mes connaissances sur le sujet 😳 . Cela permet du coup de parler un peu de Tom Wagner qui est un grand free-breeder américain. Toutes ses variétés (Green Zebra, Banana Legs, Raisin vert, Vintage Vine, Green Sausage, Schimmeig Creg, Brown Flesh entre autres) sont dans le domaine public !!! Il est également l’obtenteur de très nombreuses variétés de pomme de terre.
      Je n’ai semé que 5 graines sur le lot que tu m’as envoyé. Le reste à rejoint le congélateur pour hiberner. Pour la rigueur, j’essaye de mettre mes chances de mon côté grâce aux conseils que l’on a pu me donner. Ce qui est certain c’est que tout ça m’amuse beaucoup 🙂

  5. Dupdup dit :

    Les automobilistes fonctionnent au GPS, les jardiniers au TPS !

  6. Jérôme dit :

    Moi je suis en roue libre Bernard, je n’ai pas de GPS embarqué dans mon auto !! 😉

  7. Dupdup dit :

    Moi je suis un jardinier buveur de bière.
    TPS = Tout Pour la Soif !

    • Dupdup dit :

      Cela dit, étant également automobiliste, il me faut bien marcher aussi au GPS :
      GPS = Grande Pinte Salvatrice

      • Jérôme dit :

        Bernard, en parlant de bière, quelle est celle que tu emmènerais sur une ile déserte ? Être seul d’accord mais il ne faut pas mourir de soif … ou alors correctement 🙂

  8. Dupdup dit :

    Incontestablement l’Orval car c’est la seule bière de garde et elle peut se garder 25 ou 30 ans. Sinon, avec n’importe quelle autre bière, je mourrais de soif sur mon île déserte au bout de quelques années seulement !

  9. Jérôme dit :

    Je ne suis pas fan de l’Orval car elle est assez amer. Par contre, qu’une bière puisse se garder si longtemps mérite que je m’y intéresse de plus près. Les goûts changent heureusement !!! 😉

  10. la naturel dit :

    J’ai également hâte de savoir ce que cela va donner…

    • Jérôme dit :

      Résultat dans l’ensemble décevant. Je m’y suis sans doute très mal pris. Cela demande beaucoup de temps, de rempotage etc … pour un résultat bien maigre la première année. Ceci étant, cette technique laisse un champ des possibles très important. Donc à tenter quand on a beaucoup de place et du temps.

  11. ????????????????????, dit :

    quelle est la graine de la pomme de terre?

  12. Khalfi Rabah dit :

    Bonjour,
    Article très intéressant pour moi qui ai été chargé par des amis Néo-Zélandais de leur trouver des graines de pommes de terre. En effet les semis de pommes de terre qu’ils trouvent dans leur île ne leur plaisent pas, j’ai cru comprendre que c’était des variétés anglaises, et donc ils recherchent d’autres variétés sous forme de graines puisque l’importation de semences par des particuliers est interdite.
    Nous avons reçu leur visite cet été et ils m’ont redemandé de leur trouver des graines de pommes de terre, alors après moult recherches sur le web je suis tombé sur votre site et je vous pose donc la question suivante êtes vous en mesure de me vendre ces fameuses graines ?
    Merci pour votre réponse et de votre aide.
    Rabah KHALFI
    rkhalfi@icloud.com

  13. Grousset dit :

    Bonjour Bernard,
    Très bien votre article. Je me demande quand ramasse-t-on les graines de pommes de terre? La dernière fois que j’ai vu des fruits sur un pied, ils étaient vert et bien sphériques. La découpe d’un fruit m’a permis d’observer les graines. À partir de quel aspect les graines sont mûres pour la récolte ?

  14. Jérôme dit :

    Bonjour, il faut ramasser les fruits lorsque ceux-ci commencent à mollir. C’est à ce moment à que les graines sont matures. Bien à vous. Jérôme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s